Dassault Rafale

Wehrtechnik & Rüstung, Gemeinsame Außen- und Sicherheitspolitik
Antworten
theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Do 26. Jul 2018, 14:18

Renouvellement des missiles d’interception, de combat et d’autodéfense (MICA)

Bild
Florence Parly, ministre des armées, a réuni le 24 juillet un Comité ministériel d'investissement à l’issue duquel elle a lancé la réalisation du programme d’armement « MICA nouvelle génération » (MICA NG). Ce programme de missiles permettra de renouveler la capacité d’interception à moyenne distance, de combat rapproché et d’autoprotection des Mirage 2000 et des Rafale de l’armée de l’air et de la marine nationale.

Ces missiles MICA NG remplaceront les actuels MICA, dont le retrait de service progressif est attendu entre 2018 et 2030. Les performances de ces nouveaux missiles permettront de faire face à l’évolution des menaces et des protections adverses, pour assurer la protection du territoire national, l’acquisition et le maintien de la supériorité aérienne et la protection de raids. Ces missiles seront développés en deux versions – autodirecteur infrarouge (IR) et électromagnétique (EM) –, et livrés entre 2026 et 2031.
Verteidigungsministerin Florence Parly hat am 24. Juli ein Comité ministériel d'investissement einberufen, das die von ihr angeordnete Umsetzung des Rüstungsprogramms "MICA nouvelle génération" (MICA NG) thematisierte. Dieses Lenkwaffenprogramm erlaubt eine Erneuerung der Abfangfähigkeit auf mittlere Distanz, den Nahkampf und Selbstschutz der Mirage 2000 und Rafale der Armée de l'Air und der Marine Nationale.

Diese Lenkwaffe MICA NG werden die aktuellen MICA ersetzen, deren schrittweise Außerdienststellung zwischen 2018 und 2030 erfolgen wird. Die Leistungen dieser neuen Lenkwaffen werden es erlauben, den veränderten Bedrohungen und gegnerischen Schutzmaßnahmen zu begegnen, um das Staatsgebiet zu sichern, die Lufthoheit zu erlangen und zu erhalten und Luftangriffe zu schützen. Diese Lenkwaffen werden in zwei Varianten entwickelt - Infrarotsensor (IR) und elektromagnetisch (EM) - und zwischen 2026 und 2031 ausgeliefert.


https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... fense-mica



theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Mo 30. Jul 2018, 14:06



Thales progresses laser-guided BAT-120 munition
Thales, with support from the Direction générale de l'armement (DGA) – the French government defence procurement and technology agency – is progressing the development of a new 120 mm laser-guided, unpowered, air-to-surface munition evolved from the legacy Thomson Brandt Armements 120 mm Bombe d'Appui Tactique (BAT-120) tactical support bomb.

Weighing 35 kg, with a 10 kg high-explosive warhead, BAT-120LG retains the airframe of the legacy BAT-120, but introduces the laser-guidance sub-assembly of the Thales Aculeus LG 68 mm laser-guided induction rocket, which is currently being qualified with the French Ministry of Defence (MoD), and its evolution for the laser guidance solution of the developmental Thales 120 mm guided mortar round (Munition Guidée de Mortier – MGM), currently under technical evaluation by the MoD, to create a 120 mm laser-guidance front-end assembly.

The semi-active laser seeker, inertial measurement unit, battery, electronic controller unit, and a modified software package are all derived from the Aculeus LG, while the control actuator system is adapted from the MGM round. Both the forward canard array and the aft swept-back fold-out cruciform fin assembly have been re-designed for improved aerodynamics.

Matthieu Krouri, Senior Manager for Airborne Weapon Systems at Thales told Jane’s that the idea is to leverage the existing ‘Systeme d’Emport Multi Bombe’ – a unique multiple munition carriage system developed by Thomson Brandt Armements for the earlier ‘Bombe Anti Piste’ 100 (BAP 100) and later BAT-120 munitions, which allows the carriage of nine munitions on a single aircraft station – by designing an advanced munition with the same fit, form and safe separation function of the BAT-120. A digital interface to the stores is contained within the carriage system, which means that the host platform does not need to be modified for BAT-120LG integration. While the release sequence, range to target, and laser code data is uploaded before flight, this is not an induction-launch capability akin to the Telson launcher developed by Thales for its induction-launched family of air-to-surface rockets.
http://www.janes.com/article/72985/thal ... 0-munition


Bild
http://www.paxaquitania.fr/2018/07/prem ... 20-gl.html

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Do 27. Sep 2018, 01:04

La Loi de programmation militaire 2019-2025

https://www.defense.gouv.fr/portail/enj ... -2019-2025
  • https://www.defense.gouv.fr/actualites/ ... -2019-2025
    3.2.1.3. Composante aérienne

    Les forces aériennes bénéficieront de la livraison de la totalité des 55 MIRAGE 2000D rénovés et de la reprise des livraisons des avions RAFALE, dont 28 exemplaires seront livrés de 2022 à 2024. Une nouvelle tranche de 30 RAFALE sera commandée en 2023 et doit être livrée d’ici à 2030. Concernant les capacités air-sol, de nouveaux pods de désignation laser seront livrés avant 2023 et les munitions seront modernisées après 2025 pour prendre en compte notamment les besoins de lutte contre l’A2AD (Anti Access Aerial Denial).
    La LPM permettra également d’améliorer les capacités du RAFALE à travers le développement d’un nouveau standard F4 dont le lancement est prévu en 2018. Ce standard permettra d’accélérer le cycle de décision et d’engagement, d’améliorer ses capacités offensives comme défensives face aux nouvelles menaces. Il permettra également d’accroître l’interopérabilité tous milieux, par une connectivité accrue, aussi bien dans un contexte national qu’interallié, d’améliorer la préparation opérationnelle et le soutien en service. Ce standard permettra enfin de renforcer l’attractivité du RAFALE à l’export face à ses concurrents. Il sera cohérent des capacités apportées par la rénovation à mi-vie du missile ASMPA.

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Fr 9. Nov 2018, 16:49

La Direction générale de l'armement qualifie le Rafale F3-R

Bild
La Direction générale de l’armement (DGA) a prononcé le 31 octobre 2018 la qualification du nouveau standard F3-R du Rafale, conformément aux objectifs fixés lors de la notification du marché début 2014 à Dassault Aviation, Thales, MBDA et Safran.

Un autre jalon marquant avait déjà été franchi en octobre avec le lancement des chantiers de mise au standard F3-R de l’ensemble des 144 Rafale actuellement en service. Les dix premiers avions Rafale F3-R, dont quatre seront livrés avant la fin de l’année, seront utilisés par l’armée de l’air et la marine nationale pour parfaire leur appropriation opérationnelle, déjà amorcée aux côtés des équipes d’essais de la DGA.
  • Die DGA hat am 31. Oktober 2018 die Qualifikation des neuen Standards F3-R der Rafale gemäß den Anforderungen der Ausschreibung, die Anfang 2014 an Dassault Aviation, Thales, MBDA und Safran vergeben wurde, verkündet.
  • Ein anderer Meilenstein wurde bereits im Oktober erreich, als Arbeiten begonnen, um die derzeit in Dienst befindlichen 144 Rafale auf den Standard F3-R zu bringen. Die zehn ersten Rafale F3-R, von denen vier vor Ende des Jahres geliefert werden, werden von der Armée de l'Air und der Marine Nationale zur Einsatzvorbereitung eingesetzt, die bereits von Versuchspersonal der DGA begonnen wurde.
En particulier, deux nouvelles capacités changent profondément la donne dans le domaine de l’aviation de combat :
  • d’une part, l’association du nouveau missile air-air à très longue portée Météor avec le radar à balayage électronique « RBE2 » à antenne active porte plus encore le Rafale à l’avant-garde du combat aérien ;
  • d’autre part, la nacelle de désignation de nouvelle génération Talios améliore considérablement les capacités dans le domaine de la détection, de la reconnaissance et de l’identification de cibles, de jour comme de nuit en vue de frappes air-sol de grande précision.
  • Zwei neue Fähigkeiten werden die Gegebenheiten im Bereich der Militärluftfahrt grundlegend verändern:
    • Einerseits die Verknüpfung der neuen Luft-Luft-Lenkwaffe großer Reichweite Meteor mit dem Radar mit aktiver elektronischer Strahlschwenkung "RBE 2" und der Rafale
    • andererseits den Zielbehälter neuer Generation Talios, der die Fähigkeiten in den Bereichen Detektion, Aufklärung und Identifikation von Zielen bei Tag und Nacht erheblich verbessern wird.
Ce nouveau standard a déjà permis de conforter les atouts du Rafale à l’exportation : les trois premiers contrats internationaux du Rafale ont été conclus sur la base du contour capacitaire F3-R.
  • Dieser neue Standard hat die Exportchancen für die Rafale bereits verbessert: die ersten drei internationalen Verträge für die Rafale sind auf Basis der Fähigkeiten der F3-R abgeschlossen worden.
https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... afale-f3-r


La Direction générale de l’armement commande la réalisation des missiles Mica NG

Bild
Conformément à la décision de Florence Parly, ministre des Armées, la Direction générale de l’armement (DGA) a notifié le 6 novembre à l’industriel MBDA le marché d’acquisition de 567 missiles Mica NG et de la rénovation pyrotechnique de 300 Mica* actuels. Livrés à partir de 2026, les Mica NG équiperont le Rafale et remplaceront les missiles air-air Mica en service depuis le début des années 2000. Ils sont destinés à renouveler la capacité d’interception à moyenne distance, de combat rapproché et d’autodéfense des avions Rafale de l’armée de l’Air et de la Marine nationale.
  • Die DGA hat am 6. November MBDA damit beauftragt, 567 neue Lenkwaffen Mica NG zu liefern und 300 Mica aus dem derzeitigen Bestand der Streitkräfte pyrotechnisch zu erneuern.
  • Die Lieferungen sind ab 2026 geplant und werden an den "Rafale" der Armée de l'Air und der Marine nationale eingesetzt.
  • Die Mica NG und die erneuerten Mica ersetzen die Luft-Luft-Lenkwaffen Mica, die Anfang der 2000er-Jahre geliefert wurden.
Développés en deux versions - autodirecteur infrarouge (IR) et électromagnétique (EM) -, ces missiles innovants dans les domaines des autodirecteurs et de la propulsion permettent de conserver l’avantage opérationnel face à l’évolution des menaces.
  • Die Lenkwaffen werden in zwei Versionen entwickelt - mit Infrarotsensor und Radar.
Le Mica NG sera emporté par les Rafale à partir du standard F3-R.
  • Die Mica NG wird von Rafale ab dem Bauzustand F3-R eingesetzt.
Le marché comprend également la rénovation pyrotechnique d’une partie du parc des missiles Mica actuels afin de permettre leur utilisation jusqu’à l’horizon 2030 par tous les aéronefs qui emportent déjà ou qui emporteront le Mica (Rafale tous standards, Mirage 2000-5, Mirage 2000D rénové).
  • Die pyrotechnisch erneuerten Mica werden bis 2030 an allen Flugzeugen eingesetzt, die bereits die Mica verwenden oder sie verwenden werden (Rafale aller Bauzustände, Mirage 2000-5, Mirage 2000D rénové)
https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... es-mica-ng






theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » So 6. Jan 2019, 06:20




Premier vol pour le Rafale F3-R (20. Dezember 2018)

Bild
https://www.defense.gouv.fr/air/actus-a ... afale-f3-r
Zuletzt geändert von theoderich am Di 15. Jan 2019, 22:16, insgesamt 1-mal geändert.

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Di 15. Jan 2019, 21:57

Weil es, laut unseren Medien und der SPÖ, Obsoleszenzen "nur beim Eurofighter" gibt:

France-Paris: Systèmes électroniques militaires

2019/S 010-020418

Avis d'attribution de marché pour des marchés dans le domaine de la défense et de la sécurité

Services

II.1.1) Intitulé attribué au marché

Traitement d'obsolescences du Boîtier d'interface système emport (BISE) monté sur l'avion Rafale et prestations associées
  • Behebung der Obsoleszenzen des Boîtier d'interface système emport (BISE) im Flugzeug "Rafale" und dazugehörige Leistungen
V.3) Nom et adresse de l'opérateur économique auquel le marché a été attribué

«Mandataire» Dassault Aviation — 9 rond-point des Champs-Elysées, Marcel Dassault — 75008 Paris, «Cotraitant» Safran Electronics & Defense — 18/20 quai du Point du Jour — 92100 Boulogne-Billancourt
France

V.4) Informations sur le montant du marché

Valeur totale finale du marché:
Valeur: 6 070 000 EUR
Hors TVA

V.5) Information sur la sous-traitance

Le marché est susceptible d’être sous-traité: oui

Indiquer en valeur ou en pourcentage la part du marché susceptible d’être sous-traitée:

Description succincte de la valeur/proportion du marché à sous-traiter: 1 000 000 EUR sur la part du cotraitant Safran Electronics & Défense (4 000 000 EUR HT).
  • Auftragnehmer:
    • Dassault Aviation
    • Safran Electronics & Défense
  • 1 Mio. EUR des Gesamtauftragswerts von 6 070 000 EUR wird an Safran Electronics & Défense vergeben
https://ted.europa.eu/udl?uri=TED:NOTIC ... =0&tabId=1
______________________________________________________

La ministre des armées lance le nouveau standard du programme Rafale
La capacité du Rafale à opérer face aux nouvelles menaces sera renforcée grâce à l’amélioration du Spectra (système de protection et d'évitement des conduites de tir), de l’optronique secteur frontal (OSF), de la nacelle de désignation Talios et du radar à balayage électronique RBE2. Ce nouveau standard prévoit également la prise en compte des futures évolutions des missiles ASMP-A, SCALP, de l’AASM 1 000 kg. Enfin, des développements faciliteront la préparation opérationnelle et le soutien en service avec l’introduction de fonctions d’aide au diagnostic de pannes, de maintenance préventive et la modernisation du calculateur du moteur M88.
Le standard F4 sera mis en service en deux étapes, successivement en 2023 en 2025, afin de bénéficier des technologies et innovations dès qu’elles sont disponibles.
https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... mme-rafale Bild
https://www.defense.gouv.fr/actualites/ ... mme-rafale


Update: France launches F4 upgrade for Rafale
As noted by Dassault, the F4-standard will include enhancements to the Thales RBE2 active electronic scanned array (AESA) radar, the Thales TALIOS long-range airborne targeting pod and the Reco NG reconnaissance pod; upgrades to the aircraft's communications suite; improved pilot helmet-mounted displays; a new engine control unit; and the ability to carry new weaponry such as the Mica Next-Generation (NG) air-to-air missile and 1,000 kg Sagem Armement Air-Sol Modulaire (AASM) modular air-to-ground precision weapon.

Further to the software and hardware improvements, the F4 upgrade will include a satellite antenna, as well as a new prognosis and diagnostic aid system designed to introduce predictive maintenance capabilities.

For the naval Rafale M (Marine) variant, a more precise carrier landing system will enable all-weather operations and prepare the navy for the future use of unmanned aerial vehicles (UAVs) from its ships.
https://www.janes.com/article/85706/upd ... for-rafale
Zuletzt geändert von theoderich am Mi 16. Jan 2019, 20:10, insgesamt 1-mal geändert.

Maschin
Beiträge: 137
Registriert: Di 29. Mai 2018, 21:53

Re: Dassault Rafale

Beitrag von Maschin » Mi 16. Jan 2019, 08:52

theoderich hat geschrieben:
Di 15. Jan 2019, 21:57
Weil es, laut unseren Medien und der SPÖ, Obsoleszenzen "nur beim Eurofighter gibt.
Das ist schon richtig. Aber der große Unterschied zum Eurofighter ist das alle! Rafale vom ersten Block oder wie man das bei den Franzosen nennt F1 bis zum derzeitigen F3R auf dem gleichen technischen Stand sind und somit alle Fähigkeiten besitzen. Im Gegensatz zum EF wo man 3 verschiedene Tranchen und somit 3 verschiedene Systeme im Bestand hat. Ein T1 lässt sich nicht auf AESA oder auf den höchsten PSC Standart hochrüsten sondern müssen ausgemustert werden weil eben die Umrüstung zu viel und zu aufwendig ist und auch die Zelle nicht identisch ist. Das ist der feine Unterschied.

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Di 5. Feb 2019, 18:27

Gestern hat die Armée de l'Air den Einsatz der nuklearen Lenkwaffe ASMP-A von einer Dassault "Rafale B" aus erprobt. Das Flugzeug gehörte zur escadron de chasse 2/4 « La Fayette », die auf der Base aérienne 113 in Saint Dizier stationiert ist. Die Mission dauerte über 11 Stunden und umfasste alle Phasen einer Mission zur nuklearen Abschreckung:
  • Flug auf großer Höhe
  • Wiederholte Luftbetankungen mit C135 und A330 "Phénix" der 31e escadre aérienne de ravitaillement et de transport stratégique
  • Eindringen in stark verteidigte Einsatzräume (Luft-Luft- und Boden-Luft-Waffen) im Tiefflug, Geländefolgeflug und Abschuss einer ASMP-A ohne nuklearen Gefechtskopf über dem Centre d'essais des Landes bei Biscarosse
Démonstration réussie pour les Forces aériennes stratégiques

Bild
https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... rategiques

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Fr 15. Feb 2019, 18:17

Premiers tirs Meteor effectués par les Rafale de l’armée de l’air et de la marine nationale

Bild
https://www.defense.gouv.fr/dga/actuali ... -nationale

theoderich
Beiträge: 3148
Registriert: So 29. Apr 2018, 17:13

Re: Dassault Rafale

Beitrag von theoderich » Sa 11. Mai 2019, 01:02


  • Propulsion Systems for Hypersonic Flight
    RTO-EN-AVT-116
    12/20/2005
    In 1999, French MoD started the PROMETHEE Program. This program, led by MBDA France and ONERA, aims at studying the main difficulties associated to hydrocarbon fuel dual mode ramjet in order to acquire a first know-how in the design and operation of a propulsion system capable of powering a hypersonic cruise missile, and taking directly some operational constraints into account (ref [39] to [41]). To federate these studies, the application to a long range air-to-ground generic missile is considered (Fig. 6).
    Other concepts have been studied, which consist in modifying in the same time the minimum section of the air inlet and the geometry of the combustion chamber by using a simple movement of the engine cowl. PROMETHEE program is focused of a rotating cowl concept (Fig.9), while PIAF studies, performed with MAI, are focused of a translating cowl (Fig.10).
    https://www.sto.nato.int/publications/S ... EN-AVT-116
  • L'avenir des forces nucléaires françaises

    Rapport d'information n° 668 (2011-2012) de MM. Didier BOULAUD, Xavier PINTAT, Jean-Pierre CHEVÈNEMENT, Mmes Michelle DEMESSINE, Josette DURRIEU, MM. Jacques GAUTIER, Alain GOURNAC, Gérard LARCHER et Bernard PIRAS, fait au nom de la commission des affaires étrangères et de la défense, déposé le 12 juillet 2012
    L'ONERA et MBDA travaillent sur deux projets successeurs de l'AMSP/A
    • Missile à statoréacteur PEA CAMOSIS issu du concept MARS de l'ONERA - qui multiplierait par deux la performance actuelle de l'ASMP/A ;
    • Missile à super statoréacteur hypervéloce PEA Prométhée avec des essais en vol du démonstrateur LEA en 2014-2015, qui multiplierait par quatre la performance actuelle.
    Si la France veut maintenir des forces stratégiques aériennes, il est important que ces programmes d'études amont puissent être menés dans de bonnes conditions.
    Die ONERA und MBDA arbeiten an zwei Nachfolgeprojekten für die ASMP/A:
    • Ramjet-getriebene Lenkwaffe PEA CAMOSIS, basierend auf dem Konzept MARS der ONERA - diese verdoppelt die aktuelle Leistungsfähigkeit der ASMP/A;
    • Scramjet-getriebene hyperschallschnelle Lenkwaffe PEA Prométhée mit Flugversuchen des Demonstrators LEA 2014-2015, die die aktuelle Leistungsfähigkeit vervierfacht.


    Sofern Frankreich die Forces stratégiques aériennes aufrechterhalten will, ist es wichtig, dass diese Studienprogramme unter guten Bedingungen durchgeführt werden können.


    http://www.senat.fr/rap/r11-668/r11-668.html
  • MBDA France récupère l’activité statoréacteur de Roxel (3. Dezember 2012)

    Bild
    Dans l'héxagone, l’activité statoréacteur se concentre actuellement autour du programme LEA, mené en coopération avec l’Onera, qui vise à la mise au point d'un véhicule non piloté et non guidé propulsé par un statomixte, c'est à dire un système propulsif combinant un statoréacteur, et un super-statoréacteur.

    Pour l’heure, LEA n’est qu’un programme expérimental et ne préfigure pas le développement d’un nouveau missile. Néanmoins, un récent rapport sénatorial sur l'avenir des forces nucléaires françaises a souligné que le LEA pourrait poser les bases d’un successeur de l’ASMP-A, au titre du PEA Prométhée de la DGA (Direction Générale de l’Armement).
    http://www.air-cosmos.com/mbda-france-r ... oxel-19376
  • France Studies Nuclear Missile Replacement (29. November 2014)
    France has launched studies for an airborne nuclear-tipped missile to replace the current weapon, with the focus on stealth and hypersonic technology on the next-generation atomic arms, Defense Minister Jean-Yves Le Drian said.
    "The studies for the successor to the ASMP-A missile, dubbed ASN4G, have already begun," Le Drian told a high-level conference on the French nuclear deterrent on Nov. 20. ASN4G is understood to refer to air-sol nucléaire fourth-generation, an industry executive said.

    The sensitivity of the deterrent was such that the conference organizer showed an extended video clip of a training mission that obscured an ASMP-A missile carried under the fuselage of a Rafale. A special edition of specialist magazine Air & Cosmos carried a cover picture of a weapon marked ASMP-A under a Rafale. The published pictures are understood to have been adapted by the Air Force to avoid giving too much detail. Air & Cosmos was not available for comment.

    Copies of the magazine were distributed at the conference.

    "The daring concepts, for example, based on stealth and hypersonic technologies, at the forefront of technological development, will be explored," Le Drian said.

    The projects are key to overcoming the enemy's interdiction and also for the domestic industrial and technology base, he said.

    "The choice of the future weapon system, comprising the ASN4G missile and a platform to be decided, is therefore a major issue for the services," he said. The project is closely tied to the future format of the Air Force, he said.

    Work began in the summer on the ASMP-A, intended to allow the air-breathing missile to defeat future air defense systems out to 2035, Le Drian said. The work consists of design and development studies for the mid-life upgrade, a source said.

    Chief of the Air Staff Gen. Denis Mercier previously gave a glimpse of the technology studies on the future airborne weapon, which will call for a choice between stealth or speed.

    A stealth study and one on hypersonic speed are underway for the successor to the ASMP-A, Mercier told the defense committee of the lower-house National Assembly in April. The hypersonic weapon might be capable of Mach 7 or 8, he said.

    MBDA is prime contractor on the ASMP-A.

    Mercier told the parliamentarians he preferred the hypersonic missile.

    "It's the second solution that I prefer," he said. Mastery of the hypersonic is already a given factor, he said. The U.S., Russia, China, India are looking at the hypersonic technology as they consider a modernization of the airborne nuclear element, with experimental work conducted, he said.

    On the future platform carrying the atomic weapon, a choice had to be made on the architecture and performance of the missile, he said. Two options are under study: a new generation fighter, and a bomber.

    "The challenge is to select a system able to penetrate defense systems which will be deployed in 20 to 50 years," he said. The work was also important for the industrial base, he said.
    The work on the stealth or hypersonic missile technology will influence development of the future aircraft. For instance, if a hypersonic missile were capable of flying at Mach 7 and were 20 meters long, the aircraft would need to be a large plane, such an Airbus A400M, rather than a fighter such as the Rafale.
    https://www.defensenews.com/global/euro ... placement/
  • b. modernisation du missile stratégique ASMP-A

    Calendrier

    Opérationnel depuis 2010, l'actuel missile air-sol ASMP-A commencera à être rénové à mi-vie en 2021 (à cause de l’obsolescence des composants pyrotechniques)

    Nombre

    54

    Coût

    Pas d’éléments. L’industriel concerné est MBDA.


    c. développement de l’ASN 4G.

    ASN4G= « Air-Sol Nucléaire de 4ème Génération »

    Calendrier

    le prochain président devra décider, dès 2017, de lancer, ou pas, les études pour l'ASN4G et donner les grandes lignes techniques du programme (furtivité vs hyper-vélocité). À ce stade, deux candidats sont en lice : Le premier est Camosis, très furtif, présenté par l’Onera. L'autre est Promthée, hyper-rapide, présenté par MBDA.

    Le missile ASN4G devrait entrer en service, en remplacement du missile ASMP-A rénové, à compter de 2035.

    Nombre

    Non déterminé, mais devrait être proche du nombre de vecteurs ASMP-A (une cinquantaine)

    Coût

    Non déterminé.
    https://wikileaks.org/macron-emails/
  • PLF 2018 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION :
    DÉFENSE


    Version du 03/10/2017 à 08:58:22
    Les dépenses de fonctionnement de l’ONERA sont en augmentation de 2,4 M€ par rapport au BI 2016, en particulier
    les dépenses sur contrats et le recours à la sous-traitance. En 2017, plusieurs projets majeurs intègrent la mise en
    oeuvre de sous-traitances importantes, notamment pour
    le système de surveillance radar Graves et la restructuration d’un missile (CAMOSIS).
    https://www.performance-publique.budget ... PGM144.pdf
  • Rapport sur le projet de loi, après engagement de la procédure accélérée, relatif à la programmation militaire pour les années 2019 à 2025 et portant diverses dispositions intéressant la défense (n°659) , n° 765

    - (Tome I)

    Le renouvellement de la composante aéroportée

    Les crédits d’études amont du programme 144 « Environnement et prospective de la politique de défense » financeront la poursuite des études de développement du remplaçant de l’ASMPA, le missile air-sol nucléaire de quatrième génération (ASN 4G).

    En effet, ce programme a déjà fait l’objet de deux programmes d’études amont, appelés Prométhée et Camosis, qui ont permis d’évaluer notamment les techniques de protection thermique et l’ensemble aéropropulsif nécessaires pour
    un missile très véloce. Les études devraient être poursuivies dans le cadre d’un nouveau programme d’études amont, appelé Deucalion, qui devrait être notifié en 2018. Ces études auront pour objectif de développer et de produire à une échelle réduite un démonstrateur arme. Comme l’expliquait le rapporteur dans un précédent rapport d’information (1) sur les enjeux industriels et technologiques du renouvellement des deux composantes de la dissuasion, ces études doivent démontrer la faisabilité d’un vecteur hypersonique, dont la vitesse s’établirait au moins à Mach 6 ou Mach 7 ; à défaut, le missile pourrait avoir une vitesse relevant du « très haut supersonique ».

    Conformément aux calendriers actuels, l’objectif consiste à disposer d’un missile pouvant être mis en service à l’horizon 2035. Les premiers tirs à partir du sol sont prévus au cours de la période de programmation, vers 2022 ou 2023. La phase de prédéfinition de l’ASN 4G sera ensuite conduite dans les dernières années de cette période ; suivra le développement du missile, jusqu’à la fabrication et la livraison du premier exemplaire de la série en 2035.

    Il est acquis dès à présent que le futur missile devra pouvoir être emporté par le Rafale et que les études menées sur le développement d’un successeur de celui-ci ‒ qu’il s’agisse d’un appareil français ou de la plate-forme pilotée du SCAF ‒ intégreront la contrainte d’emport de l’ASN 4G. En effet, après des études très complètes sur les coûts directs et indirects de la fabrication d’un bombardier spécifique, la solution retenue est celle de l’emport de l’ASN 4G sous un avion de chasse. Cette option a en outre l’avantage de préserver la possibilité de mettre l’arme en oeuvre à partir des appareils de l’aéronautique navale.

    D’ailleurs, les études relatives au successeur du Rafale seront poursuivies au cours de la programmation militaire, comme on le verra dans les développements relatifs au système de combat aérien futur.
    http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/1 ... _2019-2025

Antworten